HISTOIRE DE SAUVIGNY ET DE SA REGION.

D'après LAHACHE Instituteur à Sauvigny.
historique daté du 28 Mai 1867

Retranscrit mot pour mot par Denis FERY Ucgl 2244




------*III° Siècle (vers 280)*------

Etablissement d'un camp Romain à Sauvigny probablement sous Probus et des petites voies (divertoriums) qui reliaient entre elles toutes les parties du territoire Gallo-Romain. On trouve plusieurs traces de ces chemins à Sauvigny.

------*V° Siècle*------

La tradition veut que Sauvigny ayant été incendié par les Huns d'Attila, et complétement dépeuplé des habitants d'Ugny vinrent s'y établir et apporter le Culte de St Loup leur patron, qui le devint aussi à Sauvigny.

------*VI° Siècle (vers 650)*------

Le Roi DAGOBERT donne à Tentefride Evêque de son église plusieurs Villages entre autres, Sauvigny, Traveron sur Meuse, Champougny, pagny...Etc

------*IX° Siècle*------

Un palais royal existait sur le territoire à cette époque, en 846 Le Roi Charles-le-Chauvey date un diplôme, et en 879 e Roi Louis II y date un autre diplôme. ce palais existait avant 846, car on y a trouvé des pièces de monnaies sur son emplacement à l'effigie des Rois Louis le pierre et pépin-le-bref.

------*849*------

Sauvigny ainsi que Brixey sont dévastés par le Northmans.

------*Vers 1180*------

Construction de l'église de Sauvigny, il reste encore de cet ancien édifice une partie de la Nef et la Tour.

------*1172*------

Donation par le Sieur AUBRY natif de sauvigny et Curé de St Christophe de Neufchâteau à l'Abbaye de Pargny sous Mureau 88, de 40 réseaux de grains moitié de Blé à prendre à la Métaierie de Sauvigny.

------*1262*------

Rachat de droit de guet et de garde que les habitants de Sauvigny devaient au château de Brixey moyennant 30 munid d avoine ou 1 Munid par conduit (Munid ou moins ?)

------*1299*------

Entrerne d'Albert, roi des Romains avec Philippe Le Bel à Vaucouleurs. Ils conviennent de planter, entre la France et l'Allemagne, des bornes séparatives. Une de ces bornes fut planté entre Sauvigny et Traveron dans le lit de la Meuse.

------*XIII° Siècle*------

Vers le commencement de ce siècle furent construites les chapelles de St Martin de Traveron, et de St Gibrien à Moncourt, cette dernière seule subsiste encore aujourd'hui.

------*1329*------

Guerre des bourgeois de Toul et de 50 gentilhommes, Sauvigny est pillé puis incendié, ainsi que Moncourt qui ne s'en releva pas.

------*1363*------

Les Bretons établis à Brixey pillent Sauvigny, à leur départ, une troupe de gens d'armes du pays commandés par Vautrin de LAWELINE et henry de LAMOY se saissient de la forteresse de Brixey et se livrent à des courses ruineuses dans le voisinage , Sauvigny est pillé a nouveau. cette garnison était tellement redoutée que les taxes dues au Duc de Bar à Sauvigny et autres villages de l'Evêché de Toul (mis sous la garde de ce prince depuis 1265 moyennant 12 Deniers par cens annuel par Feu) ne purent être levées parce que les agents chargés d en faire la perception n'osérent se présenter dans le village.

------*1371*------

Guerre du Duc de Bar contre le Comte de Salm, l'armée s'assembla le 14 février à Sauvigny, d'où elle marcha sur l'ennemi.

------*1396*------

Perrin de Ruppes, écuyer réclame au Magistrat de Metz, une indemnité qu'il croit lui être due, comme représentant son père, en raison des dévastations commises par les Messins pendant la guerre des Ducs de Lorraine en 1370 ou 1371 à Moncourt dans l'église de St Aloffe (St Elophe 88) et à Moncel et Happoncourt 88.

------*1401*------

Guerre du marquis de Pont à Mousson contre les bourgeois de Toul, le Duc de Bar ROBERT prend parti pour son fils, vers la mi-juin Antoine de Vergy, Regnart de Brixey, baillé de Chaumond et plusieurs seigneurs Bourguignons étaient logés à Sauvigny et à Champougny.

------*1402*------

Un Corps de gens d'armes Bourguignons, fort de 120 lances, amené par le Bailli de Bassigny, Philibert de Brixey se loge le 1er juin à Sauvigny et à Champougny sur Meuse. Ce Corps, se composait principalement de troupes aux ordres de Antoine de Vergy, de Jean de Neufchatel et du Sire d'Arbe, et allait mettre le siège devant Duddelange

------*1470*------

Incendie et ravage de Sauvigny par Nicolas de Lorraine

------*Vers 1480*------

Partage du territoire de Moncourt entre les Communautés voisines, sauvigny y gagne une partie de son quart en réserve actuel.

------*Vers 1500*------

Construction de la Nef et des Choeurs de l'église de Sauvigny

------*1502*------

Grand famine, le bichet de blè qui se vendait à 1500 moins de 3 Sols, vaut 52 Sols et plus; cette famine fut suivie en 1503 d'une peste qui dépeupla le village

------*1542 et 1543*------

Les troupes impériales viennent camper près de Sauvigny aux lieux-dits "Les lansmann, le Poirier des allemands et à Rhoos", ces troupes hérétiques n'épargnèrent point l'église et les habitants

------*30 Décembre 1572*------

Débacle épouvantable des glaces; le pont en bois est enlevé, trois maisons bafosés de la rue du pont sont renversées

------*1580*------

Mort du premier Maître d"école connu de Sauvigny

------*1586-1587*------

La Peste décime le village. Le Curé Nicolas ANTHOINE meurt victime de son dévouement pendant l'épidémie dans les premiers jours d'Août 1587

------*1589*------

En Décembre 1589, la Meuse grossie par suite de fortes pluies, s'éleva à une hauteur telle que le bas du village fut complétement inondé; le pont fut de nouveau enlevé, et deux maisons minées par les eaux ensevelirent sous leurs décombres plusieurs habitants.

------*23 Mai 1609*------

Transaction entre les habitants de Sauvigny et le chapitre de Brixey au sujet du paiement de 1 munid d'avoine par conduit pour rachat du droit de Guet et de Garde. D'après cette trasaction, les indigents, veuves et les nouveaux mariés en sont exempts.

------*1635*------

Pillage et incendie du village par les Suédois

------*1637*------

La peste emporte près de deux cents habitants à Sauvigny, elle ne commence qu'en Juillet et ne finit qu'en Septembre.

------*1638*------

Encore les Suédois, les habitants se réfugient dans les bois, à la nouvelle de leur approche.

------*1642*------

Le 10 Novembre, passage à Sauvigny de deux Régiments de cavalerie de Monseigneur le Prince de Condé revenant d'Allemagne, il mettent le village au pillage. le 12 Novembre étant logés à Goussaincourt ils brûlent l'église après l'avoir pillée.

------*1646*------

Procession à Moncourt pour obtenir du ciel par l'intercession de St Gibrien et de la vierge, de délivrer de la terre d'une multitude d'insectes qui l'avaient envahie et menaçaient de détruire complétement les récoltes.

------*1650*------

Fondation par Melle Claude FERY d'une messe de St Sacrement le 1er Jeudi de chaque Mois. La fondatrice mourit le 18 Juillet 1687 et fut inhumée dans l'église devant l'autel de la vierge.

------*1670*------

Date du plus ancien registre des actes civils- quelques fragments des années 1601-1603

------*1683*------

Séjour de 3 Mois de la compagnie de cavalerie de M.deCoudray, Régiment Danguin

------*1711*------

Courses ruineuses du parti de Landau, que le peuple appelait Hussards ou Huzards

------*1712*------

Construction du Maître Autel, des Autels de la vierge et de St Nicolas, et de la chaire à prêches avec les boiseries du choeur et les stalles des chantres.

------*1713*------

Construction du presbytére actuel, on abat deux travées de l ancienne église, on supprime l'ancienne porte Romane, et on en pratique une nouvelle vers le milieu de l'édifice à droite.

------*1714*------

Etablissement d'un camp à Sauvigny, dans les champs sur la Ruppes (cours d'eau) et dans la prairie, on y remarquait le Régiment des cuirrassiers du Roi; Lieutenant-Colonel; le Régiment de cavalerie de Condé et le régiment des cravattes infanterie.

------*19 Juin 1719*------

Procession à St Gibrien de Moncourt, pour faire cesser la sécheresse. Une poésie patoise que j'ai fait imprimer dans les mémoires de la société de Lorraine d'Archéologie nous en a conservé le souvenir.

------*1730*------

Prolongement des bas*-*côté gauche de l'église près de la Tour pour y placer les fonts baptismaux, et construction de l'escalier tournant qui conduit à la Tour et aux combles." Le 12 Juin 1730" dit le registre des baptêmes "Claude VINCENT a eu l'estrenne des neufs fonts baptismaux".

------*1732*------

Le Régiment d'Orléans logé à Sauvigny.

------*1733*------

Année extraordinaire, on vendangea à Sauvigny le 03 Août.

------*1736*------

Construction du Dais porté sur quatre colonnes qui surmonte les fonts baptismaux, et établissement en fer forgé d'un appui de communion et de portes qui séparent la grande nef et des bas-côtés la tour du clocher, et les fonts baptismaux.

------*1740*------

Des pluies abondantes tombent, la Meuse déborde, et couvre la prairie pendant tout le Mois de Mai, des torrents, descendant des montagnes et causent des dégats dans les champs. dans les premiers jours du mois d'Octobre, la neige couvre la terre, lorsque des pluies torrentielles survenant et fondant les neiges, font élever les eaux de la Meuseà une hauteur telle que les maisons de la rue du pont sont entiérement englouties, plusieurs sont renversées. Ce débordement qui a eu lieu dans la nuit du 17 au 18 Octobre 1740 surpris plusieurs personnes qui périrent dans les eaux; tous les bestiaux de la rue qui longe la rivière furent noyés. dans la crainte d'un cataclysme semblable on éleva les maisons de cette rue. On a retrouvé dans les jardins à plus d'un mètre de profondeur les anciens foyers des habitations détruites en cette année. Le pont fut aussi complétement emporté.

------*1748*------

Il y eut à cette époque un camp près de sauvigny composé près de 20 Régiments, tant de cavalerie que d'infanterie commandé par le Maréchal de Belle-Isle. On en trouve encore des restes dans les joselles, ainsi que les vestiges d'un puits creusé alors dans la prairie au lieu-dit "La Woëvre", à l'usage de la cavalerie.

------*1750*------

Procès entre la Communauté de Sauvigny et les prêtres du séminaire de Toul, au sujet du paiement du résal d'avoine pour rachat du guet du château de Brixey, que la communauté refusait de payer.

------*1756*------

Ils sont condamnés par sentence du baillage de Toul, du 18 décembre. Ins interjettent appel à Metz, mais le parlement les déboute et confirme la sentence.

------*1766*------

Réparations à la maison du régent d'école.

------*1779*------

La cloche actuelle est fabriquée à Sauvigny par les FARNIER, fondeur dans ce village.

------*1793*------

Partage des pâtis communaux, ainsi que du jardin du Maître d'école. Ces terrains si la Commune les possédaient encore, formeraient un revenu d'environ 15.000 frs annuellement, qui lui serait très utile.

On remplace la Croix du centre du village par un arbre de la Liberté. L'église est fermée, dépouillée, les deux petites cloches fonduent en 1779 en même temps que la grosse, et les portes en fer ouvragées, ainsi que l'appui de communion sont enlevées.

------*1800*------

17 Avril 1800, le grand feu on appelle ainsi un incendie qui dévora pendant un ouragan terrible, en moins d'une heure, les deux tiers des maisons du village.

------*1814*------

Les 15 et 16 Janvier 1814- entrés des alliès à Sauvigny. le village souffre cruellement de la présence des ennemis, les réquisitions de grains, de fourrages, de chavaux, de bêtes à cornes et de moutons s'y multiplient d'une manière effrayante.


Retour MEUSE





Sommaire      Autres départements

Pour déposer vos textes




© 01/07/1999 - MARCHAL Jacques
Faites-moi plaisir, copiez, copiez autant que vous le souhaitez, ce site est fait pour ça, pour que chacun vienne y puiser ce qui redonnera vie à ses ancêtres, juste une chose cependant, remerciez la personne qui a déposé le document.