HAUTE-GARONNE



1513    Toulouse  31000      "La garonne a débordée si fort qu'elle apporta un grand dommage..."

Le 14 May 1513 à Toulouse

Le 14 mai 1613 garonne a débordée si fort qu'elle apporta un grand dommage à Saint Cyprien (fourmia) de démolir plusieurs maison du dit quartier au coin de l'Hopital Saint Jacques ayant ébranlé un pilier du pont couvert de la Daurade à la Maison Dieu les poutres en tombants de la maison firent de grands dommages par la force de l'eau qui démolit les murs de la dite maison déporta les dites poutres toutes entremélées endomagèrent les piles.

Devant de tels dommages tous les paroissiens et couvents de religieux partirent en procession, la première partie de Saint Etienne, la seconde de Saint Sernin qui apporta "Le Capet" (?) de Saint Exupdet (?) sur le grand pilier neuf et tous les autres paroissins et couvents arrivèrent de toute la ville.

Source: Mi 1613
Texte déposé par Jacques Boulet
Lui écrire Pour obtenir copie de l'original, lui écrire Voir son site




1611    Toulouse  31000      Le boucher cherchait-il de la viande bon marché ???

Antoyne COURTADE, boucher, tué de plusieurs coup de houlette par de bergers et diceux mort a esté ensevely en notre esglise le sabmedy 22 du mois d'octobre 1611.

Source: Archives Municipales de la Haute-Garonne côte GG 33.
Texte déposé par Claudie Dussert
Lui écrire Si vous perdez la trace de vos ancêtres,     un conseil Voir son site




1622    Toulouse St Etienne  31000      Louis XIII en est le parrain.

Louis fils de noble Pierre de NOUE, sieur de Rosquebrune et de delle Françoisse de MAULEON, parrain Louis de BOURBON tretsieme de ce nom par la grace de Dieu, Roy de France et de Navarre nostre Sire, le sieur de CALES grand maistre du garde robe du Roy tenan au nom de sa Majesté, marraine dame Catherine de RESTAIN feme a feu Mr le baron de PAILHES baptisé par moy Jean BOYER pretre et vicaire de la presente eglise le 3ème juillet 1622.

Source:registres paroissiaux de Toulouse, paroisse St Etienne.
Texte déposé par Claudie Dussert
Lui écrire Si vous perdez la trace de vos ancêtres,     un conseil Voir son site





1631    Toulouse La Dalbade   31000      "...un coup despée qui luy penetroit jusqu'au cerveau..."

Jean Germain de BOUSSENAC dit Boisredon, du lieu de Belpech, escolier, fut tué d'un coup despée qui luy penetroit jusqu'au cerveau et fut inhumé en leglise de la Dalbade le 12 decembre 1631.

Source:Cote GG 34 Toulouse, paroisse la Dalbade.


1636    Toulouse La Dalbade   31000      "...massacrés dans leur maison..."

Manaut PEREN revendeur demeurant en l'Isle de Tounins fut massacré en sa maison pres de son foyer et sa femme Jeanne GRANADE pareillement en la cave de la dite maison le 10 de janvier, fut inhumé en leglise de la Dalbade le 10 janvier 1636.

Source:Cote GG 34 Toulouse, paroisse la Dalbade.


1636    Toulouse La Dalbade   31000      "...noyée blanchissant du linge..."

Peyronne DAVOYMONT dicte la Gantiere demme vefve de feu Jean DAY, trouvée noyée blanchissant du linge, fut inhumée en leglise des Carmes le 20 febvrier 1636.

Source:Cote GG 34 Toulouse, paroisse la Dalbade.


1636    Toulouse La Dalbade   31000      "...tombé de la hauteur de deux estages..."

Anthoine PAMIVA Me masson tombé de la hauteur de deux estages, fut inhumé dans leglise de la Dalbade le 4 de septembre 1636

Source:Cote GG 34 Toulouse, paroisse la Dalbade.


1637    Toulouse La Dalbade   31000      "...touché d'un coup destocade..."

Pierre MARUC marchant touché d'un coup destocade en trahison sur 8 a 9 heures du soir le 4 janvier 1637, se retirant en sa maison mourut le 10 du dit mois et fut inhumé le unziesme en leglise des Cordeliers.

Source:Cote GG 34 Toulouse, paroisse la Dalbade.


1671    Toulouse paroisse du Taur   31000      "...trouvée dans la rivière de Garone..."

Une femme qui a esté trouvée dans la rivière de Garone le 24ème octobre 1671, a laquelle on avoit coupé la gorge et attaché les mains derrière leschine avec une grosse corde a esté ensevelie dans notre cimetière le sus dit jour vingt quatrième dudit mois. Presens Jean FOMBOUZE et Guillaume BESSOU clercs de cette eglise.
Signé ANDRIEU pretre et vicaire

Source:Cote GG 704 Toulouse, paroisse du Taur (archives-municipales)



1694    Sainte-Foy-de-Peyrolières   31470      un reste d'une fille...que le loup avoit déchirée

L’an mil six cens nonente quattre et le dix sept du mois de decembre Arnaud MARTRES laboureur porta devant lesglise en presence de Jean DESCLAUX munier et de Jean LAFORGUE forgeron un reste dune fille nommée Guilhemete MARTRES agée denviron neuf ans disant que cestoit sa fille et de Françoise DAROLLES sa femme que le loup avoit déchirée le jour auparavant ce qui m’ayant esté verifié par Mr TREMOLET Me chirurgien de la presant ville et landrieu MARTRES jay enterré ceste fille selon les formes acoutumées et prescrites par lesglise ce dix huictiesme du presant mois de decembre 1694.

Source: Sainte-Foy-de-Peyrolières cote 11MI 30 (R 14).
Textes déposés par Claudie Dussert
Lui écrire Si vous perdez la trace de vos ancêtres,     un conseil Voir son site





1707    Toulouse paroisse du Taur   31000      "...décédée dun coup de prie dieu..."

Marguerite LOUIOS agée denviron soixante dix ans veve de Jean GALÈS Me savetier, décédée de mort violente dun coup de prie dieu dans le courroir de linquisition le vingt huitième fevrier 1707, après avoir esté portée et exposée a lhostel de ville a esté enterrée le 2 mars de la dite année dans notre cimetiere. Présans Bernard LAVIGNE Me ouvrier en soye et Arnaud St PÉ Me tailleur dhabits, qui ont dit ne scavoir signer.

Cote GG 713 Toulouse, paroisse du Taur (archives municipales)


1710    Toulouse paroisse du Taur   31000      "trouvé sans teste sans bras et sans jambes"

Le corps dun homme trouvé sans teste sans bras et sans jambes, dans une vigne de Lalande sous terre, porté et exposé a lhostel de ville le vingt huitieme janvier 1710 : lequel corps on dit estre cellui de Raymond BLEY dit Labrande, marchant du lieu de Lunel en Quercy, a esté enterré dans notre cimetiere le dit jour 28ème janvier 1710. Présans Jean Pierre GADRAS Me cordonier et Jean TOUIAS petit clerc de notre eglise soussignés. Signé RESSEGUIER curé

Cote GG 713 Toulouse, paroisse du Taur (archives municipales)


1720    Toulouse paroisse du Taur   31000      "...un coup de couteau dans le sein..."

Charles Dominique DELOSQUE ou de LOSQUE ?, sieur de Selorge, natif de Parisâgé denviron 35 ans, trouvé mort à la rue le 26 janvier 1720, dune chute du haut dune fenetre de la maison de la raffinerie et dun coup de couteau dans le sein et porté a lhotel de ville le meme jour et declaré parsentence de Mrs les capitouls ny avoir lieu de proceder contre lui attendu que cest accident lui etoit arrivé dans lalienation de son esprit a eté enterré le 29 du dit dans le cimetiere de notre eglise. Presans Me Jean FOMBOUZE et Jean St MARTIN vicaire, Baptiste FOMBOUZE sacristains de leglise soussignés.

Cote GG 719 Toulouse, paroisse du Taur (archives municipales)


1781    Toulouse paroisse du Taur   31000      "...suitte de l’assassinat sur sa personne..."

Josep BOSC surnommé Bouteille, natif de Peleport, travailleur de terre trouvé mort dans le gardiage le 09 août 1781 et deposé à l’hotel de ville, mort à la suitte de l’assassinat sur sa personne.

Textes déposés par Claudie Dussert
Lui écrire Si vous perdez la trace de vos ancêtres,     un conseil Voir son site





1697    Toulouse St Sernin  31000      La foudre mis le feu aux poudres.

Pour servir de memoire lan mil six cens quatre vingts dix sept et le vingt neuviême juin et fete de St Pierre qui se rencontra un samedy entre six et sept heures du soir la foudre tomba sur la tour des murailles de la ville qui répond aux Bourdettes ou il y avait environ cinquantes quintaux de poudre qui fit sauter la dite tour jusques aux fondemens abbatit quelques maisons les plus voisines en ébranla un grand nombre dans tout le quartier de St Sernin et fit un degat extraordinaire aux vitres des maisons particulières et de l’église de St Sernin particulièrement a la paroisse et au tour des corps saints ou le dégat fut le plus considérable et ce quil y a remarquer cest quil ni perit personne et que personne même ne fût blessé quoy que ce desordre eut esté precedé d’une ass’s grosse pluye qui avoit obligé les gens a se retirer dans leurs maisons et quil arriva sur lheure du souper.

Cum occideret cos quarebant cun et revertibantur psal 77.

Source:archives départementales de la Haute-Garonne, côte 5MI 462
Texte déposé par Claudie Dussert
Lui écrire Si vous perdez la trace de vos ancêtres,     un conseil Voir son site







1704-1706    Chein-Dessus  31160      « Un peu d’histoire »

Année 1704, cette annee se dona la bataille de Hostet en Allemagne elle fut tres funeste pour la France car elle y perdit prez de quarante mille homes et lelecteur de Baviere fut contraint de quitter son pays.

Année 1706, cette année notre armée tent le siege de devant Turin. Mr DORLEANS y receut une blesseure Mr de MARTIN y fut tué et nous perdimes le milanois et ceque Mr de VENDOME avoit conquit en Italie.

Cette meme annee se dont la bataille de Ramilies ou la maison du Roy fut battue par larmée que comandoit MALBOUROUQ nous perdimes presque toute la Flandre espagnole.

Source: Chein-Dessus (Haute-Garonne) sur les registres paroissiaux
Texte déposé par Claudie Dussert
Lui écrire Si vous perdez la trace de vos ancêtres,     un conseil Voir son site




1727    Grenade  31330      Inondation

Le 17 septembre 1727 s'est produit une inondation extraordinaire de la Garonne et de la Save.

Texte extrait du registre BMS.
Texte déposé par Pierre Nadal .
Lui écrire






1755    Nenigan   31350      Le clocher ne devait pas être très solide !!!

Le clocher que la communauté de Nénigan avait fait construire le mois de septembre et octobre dernier, tomba le douze février 1755 à deux heures de l'après-midi.
En foi de quoi. Fontan, Vicaire.

L'église existe encore mais n'a toujours pas de clocher !

Source: A.D.31 = 2E 2174.
Texte déposé par Jacques Boulet
Lui écrire Pour obtenir copie de l'original, lui écrire Voir son site





1759    Toulouse   31000      Un couple surprenant !!!

Un Italien, vendeur de remèdes à la place Royale, natif de Pistoie en Toscane demeurant en cette ville depuis un an, prit à son service une nommée Marguerite SARAH, native de Vienne en Dauphiné et déguisée en garçon sous le nom de Joseph. Il la croyait de ce sexe et avait toujours couché ensemble dans cette croyance. Son sexe fut découvert par le sieur MARSAU maître chirurgien près l'hôtel de ville, soignant ce prétendu jeune homme pour une maladie du pourpre. Mais les Capitouls en ayant été avertis et les ayant mandés tous les deux au petit consistoire, la fille avoua son sexe au grand étonnement de TONUNI son maître, qui l'apprenant en amitié à cause de sa sagesse, déclare qu'il voulait l'épouser, ce qu'il fit après les formalités requises dans la paroisse du Tau. Fait en décembre 1759.

Suit le mariage à la paroisse du Taur de Toulouse.

Source: cote 5S 131 archives municipales de Toulouse.
Texte déposé par Claudie Dussert
Lui écrire Si vous perdez la trace de vos ancêtres,     un conseil Voir son site





1771    Couffinal   31250      "j’ay bény la première de mon église..."

Le dix neufvième jour du mois de novembre de l’année mil sept cens soixante onze, j’ay bény la première de mon église, assisté de Monsieur GLEIZES vicaire de Belleterre. La paroisse assemblée est présente a cette cérémonie. ROÜANET curé. (registres paroissiaux de Couffinal (Haute-Garonne).

Source: registres paroissiaux de Couffinal (Haute-Garonne).
Texte déposé par Claudie Dussert
Lui écrire Si vous perdez la trace de vos ancêtres,     un conseil Voir son site





1783    Cazeaux de Larboust   31110      "des eglises ... qui resssemblaient...a de vrais chaumieres"

En juin veille de la pentecote je tirai la premiere pierre des trois arceaux que jai fait construire pour former laîle de leglise ; jai fait la balustrade, exhaussé le sanctuaire, fini la chaire avec son couronnement en cul de lampe dresse lautel et fait la sacristie le tout a neuf ainsi que les reparations des eglises de Castillon et Bilieres qui resssemblaient par leur noirceur a de vrais chaumieres. L'hiver de lan 1784 jentrepris et finis les reparations de la maison curiale dont linterieur etait dans un delabrement total.
Latour archiprêtre


Source: Lu en fin de registre paroissial de 1783 (microfilm 11 Mi 4 R 17 page 1121).
Texte déposé par Renée Courtiade
Lui écrire





1790    Lagardelle   31870      Pas du tout sûrs nos chemins au XVIIIe siècle !!!

Requette de plainte pour Arnaud FERRUS habitant de Toulouse contre Raÿmond BENEBENT, Jean TUFFERY, Louis GALARD et autres habitants de Lagardelle et Labarthe.

A vous monsieur le juge ordre du lieu de Lagardelle votre lieutenant et cour.
    Supplie humblement le Sr Arnaud FERRUS entrepreneur des ouvrages des chemins de la province et autres habitant de Toulouse dizant que le 24 8bre 1790 en etant a Lagardelle a souper le soir ches le nomme François VIDAL et après avoir soupe il sortit vers les dix heures quy etant plus que passees pour se retirer ches son frere quy reste environ cinquante pas de la et ne fut pas sitot dans le chemin dit de Crambes tirant du village au moulin dans le dit lieu de Lagardelle ou etant il fit mallureuzement rencontre dans le dit chemin dune troupe dassazinateurs des quels le suppleant en reconneut une partie quy sont les nommes scavoir Raymond BENABENT dit Truilhé, Jean TUFFERY fils ainé, Louis GALLARD fils de Michel GALLARD, Joseph BORDES et Jean Marie GOUMEAU fils habitants du dit Lagardelle et Estienne DESCOUSSE dit le Coueilh ( ?) fils habitant de Labarthe et de suitte tous les quels et les autres complices inconnus commanseroient de saprocher du suppleant en foulle comme danrages en luy dizant des insultes fachuzes et tout a coup luy donerent tous dessus et laranverseroient de toute sa force par terre et en mesme tems luy mirent la main dans sa poche dut dit suppleant et en luy volla tout son argent quy est en trois ecus de six livres piece et cinq sols monoit et non contants du dit vol ils lasommerent a grands cous de cailhous et de cous de poins sur la tete de tout son corps de sorte quon luy ecraza sa tette son crane et lapide tout son dit corps et sil navoit ete quil eut la force crier quon metue et en cemoncent son frere Jean FERRUS en entendant ses plaintes du dit suppleant sortit au plus vitte de sa maison a grande hatte pour aller au secours de son dit frere et alestant tous les sus dits assazinaturs disparurent il le trouva quil setoit relevé tout ensenglante lequel ne pouvant donner auqun sujet a ses malhureux assazinaturs den venir a ceste extremitté et comme le dit vol et assazin et exces commis sur la personne du dit suppleant meritte une punition deplus exemplaires plairra monsieur de vos graces ordonner quil en sera enquis par devant vous du contenu en la presente plainte sirconstances et dependances pour les informations etre faites et raportées etre ordonne tel decret que de raison tant contre les sus dits nommes que autres complices et faire bien.

Source: archives départementales de la Haute-Garonne, série B justice secondaire 462
Texte déposé par Claudie Dussert
Lui écrire Si vous perdez la trace de vos ancêtres,     un conseil Voir son site





1799    Montgaillard Lauragais        Année de la grêle

Année de la grelle an 5ème
Le septième messidor (25/06/1799) il fit un grand horage que jamais personne navoit vu il sanporte toute la recolte ble miliet vines arbres il ne dura pas seulement demi quard deure et portant il ne laissa rien dans toutes les communes ciapres nommées Portet, Miramond, Benerque, Issus, Noailes, Auranie, St Leon, Montgiscard, Aygovives, Montesquieu, Baziege, Villenouvelle, partie de St Rome, Montgailliard, Peirens, Moremon, Esquilles, Trebons, St Germier, Cessales, Le Pechp, Bauville, St Vincents, Valegue, Lux, Mourvilles Hautes, et ala passer dans la plaine de Revel dans toutes ces communes ne se reculit point en viron trois cents setiers ble et du tout des pailles ni autres fourages pour la nourriture des bestiaux et tua beaucoup de personnes et beaucoup des animaux de toute espèce.

Source: BMS de la paroisse de Montgaillard Lauragais (cote: 5MI504)


Sommaire      Autres départements

Pour déposer vos textes


© 01/07/1999 - MARCHAL Jacques
Faites-moi plaisir, copiez, copiez autant que vous le souhaitez, ce site est fait pour ça, pour que chacun vienne y puiser ce qui redonnera vie à ses ancêtres, juste une chose cependant, remerciez la personne qui a déposé le document.