ARDECHE







1669    Roiffieux   07100       "assommé à grands coups de pierre".

Décès et inhumation de Jean MARTHOURÉ le 24 avril 1669.

Le vintqatriesme avril année que dessus au lieu de Félis parroisse de Roiffieu est mort Jean Marthouré ayant esté assommé à grands coups de pierre a requis ma ? fut transporté au lieu du ? Marthoure paroisse de Quintenas lieu de son habitation ayant confessé et communié ses festes de Pasques et dans sa maladie lui donna l'extreme onction et a esté enterré le vintcinquiesme desdits moys et an au cimetière de l'église de St Pierre de Quintenas en foy de ce me suis soubzsigné

Source: Texte extrait des registres Paroissiaux de Quintenas.
Acte complet sur :
Quintenas 1669 page 194

Texte déposé par Pascale Fayet.


Lui écrire Voir son site




1671    Le Beage  07630      "martirisé à mort..."

le 31/08/1671
Le dernier août a esté enterré en l'église de céans Vidal Rochette fils à feu Pierre et Anne Martin vivant maries des père et mère du lieu de M??????? paroisse du Beage lequel a esté martirisé à mort au milieu de la place du Beage hier jour de dimanche environ les huit heure du matin ....

Il ne s'agit pas d'une éxécution en place publique, en marge de l'acte il est écrit "meutre"

Registre du Beage 1671-1739.
Texte déposé par Henri Falcon.
Lui écrire





1671    Gras  07700      Confessions en tous lieux.

Le premier octobre décéda Anthoine Chabert layant conffecé un jour auparavant dans un chemin qui gardoit les brebis et on le trouva mort dans un estable et feut enterré au cimantière Saint Blaize en presances de Heral Fournier et de Thomas Delauzun soubzignés et moy curé
De Cornillon Ptre et curé"


Source: BMS GRAS (07)
Texte déposé par Laurence DORE
Lui écrire





1680    Gras  07700      Etrennes gigotantes.

"Le premier de l'année pour bonne estrene 1680 nasquist et a este baptisé le 3eme dudit moys André fils naturel et legittime de Maître Ollivier Marquet conseul et cardeur et de Louise Chabasse son parin André Marquet sa marine Catherine Hellie baptisé par moy en presances de Héral Fournier et Estienne Pontier soubzines avec le père le parin illeterest et moy curé soubzine"

Source: BMS GRAS (07) 1680.
Texte déposé par Laurence DORE
Lui écrire





1681    Gras  07700      Pourquoi ? il y avait urgence à l'inhumer !

Le 21me juni 1681 deceda Anthoine Serre après avoir reçeu l'extreme onction nayant peu se confesser ayant perdu la parole acause dun coup quil avoit receu a sa teste et feut enterre le mesme jour au cimantiere Saint Blaize en presances de Heral Fournier et Simon Blanchon soubzignes et moy curé"

Source: BMS GRAS (07).
Texte déposé par Laurence DORE
Lui écrire





1682    Saint-Remèze  07700      Inhumation ... 1 mois et 22 jours après le décès.

1 mois et 22 jours après le décès. J'espère que la pauvre dépouille avait reçu une inhumation provisoire!!!

L'an 1682 et le sixiesme septembre est décédé Jacques Charmasson, est enterré dans le cimetière de notre église le vingt huitiesme octobre à cause de l'interdit dudit cimetière, ont assisté au convoy Pierre Charmasson frère, Jean Martin, André Chenivesse, Estienne Dusserre mesnagers illettrés de ce enquis.

Source: BMS BMS Saint Remèze.
Texte déposé par Laurence DORE
Lui écrire






1683    Joyeuse   07260       A propos de la peste.

Il faut notter que la contagion estant eschauffée à Joyeuse ladicte année mil six cens vingt neuf la plupart de ses habitants sortirent de la ville le vingt deuxiesme du mois d'aoust et nous cessâmes et de baptiser à l'église et d'enterrer au cimetière jusque que nous fusmes retirer ce qui estoit resté de vivant, la contagion en ayant emporté troys cens cinquante ou cinquante cinq personnes petitz et grands, au nombre desquels se firent plusieurs femmes enceintes. Que Dieu appelle dès maintenant leur enfant par une deslivrance et pour aucune l'enfant dans leur ventre. Il faut notter qu'il y heust un misérable regain en ce qu'on treuva bon de mettre quelques soldats pour se prendre garde de la ville et en lieu de ce, les gardes mirent la peste aux quatre coins et furent cause de la mort de plusieurs et même de la leur, pour ce qu'ils pensoient seulement à prendre et furent prins. Dieu aye pitié d'eulz et de tous les aultres et nous veuille garder de tel fléau à l'advenir, nous faisant la grâce de vivre en Sa crainte.

Guillaume Sévenier curé


Texte extrait des registres Paroissiaux.






1683    Gilhoc   07270       "réconciliation du cimetière".

"Ce dimanche septiesme novembre mil six centz huitante troys à l'issue de la messe paroissiale du lieu de Gilhoc, et en présence des tesmoins soussignés, nous vicaire général de Vallence, avons bénit et réconcilié le cimetière des Huguenots de la paroisse dudit Gilhoc contigu à celui des Catholiques qui estoit pollu par les sépultures des corps morts desditz Huguenots qu'on y avoit enterré. En conséquence de quoy, nous avons permis au Sieur Curé de Gilhoc et à ses successeurs d'y ensépulturer les Catholiques. Fait en présence de Messire André Alexandron, vicaire de Colombier le Jeune, Jean-Baptiste Vinay, curé de Gilhoc, Me Jean Chapotier, notaire dudit Gilhoc, Me Jean Mirabel, procureur d'office et Roch Grimaud, consul dudit Gilhoc."

Texte extrait des registres Paroissiaux de Gilhoc.







1684    Saint-Remèze  07700      Parrain à cinq ans.

L'an 1684 et le 29ème septembre a été baptisée Louise Maucuer née le 28ème dudit mois fille de Pierre et Anne Estienne mariés, ses parrains Esprit Dallen aagé de cinq ans assisté de Sieur Esprit Dallen grand-père dudit Esprit respondant et Catherine Maucuer tante de ladite Louise, mesnagers illettrés de ce enquis

Source: BMS Saint Remèze.
Texte déposé par Laurence DORE
Lui écrire





1685    Gras  07700      Inhumés dans la même tombe.

"Le 6 may 1685 Marguerite Helly Femme de Jean Raynaud et fille de Blaize Helly du Mas de Riomourenc a esté enterrée sur le soir au cimetière de ST Vincent estant morte le matin environ le soleil levant sestant auparavant accouchée dun filz qui feut baptizé par Claude Reynaud père dudit Jean et qui mourut avant ladite Marguerite sa mère et qui feut enterré ensemble avec elle. Lad (ite) Marguerite ayant au préalable receu les Sacrements par moy "
André Vicaire


la sage-femme était-elle absente, pour que ce soit le grand-père qui ondoie l'enfant ? mais y en avait-il seulement une ?

Source: BMS GRAS (07)
Texte déposé par Laurence DORE
Lui écrire





1686    Gras  07700      Une page d'histoire perdue au milieu des registres.

"Le Premier Jour du mois de novembre 1686, on a eu nouvelle de la mort de Noble Louis de Surville de Malaval, ensuitte d'une blessure qu'il avoit receu au choc qui fut donné devant la ville de Bude; ou son corps a été ensevely et ses obsèques faites dans ma paroisse"
Nicol Curé.


(Le 2 septembre 1686, Charles V Duc de Lorraine reprend BUDE (une partie de Budapest) aux Turcs.)

Source: BMS GRAS (07)
Texte déposé par Laurence DORE
Lui écrire





1686    Gras  07700      Ondoiement incertain.

Le 13e jour du mois d'octobre 1686 est né Jean fils naturel et légitime d'Estienne Perrier et Anne Granier mariés de la pnte paroisse de Gras Lequel Jean a été solennellement baptisé sous condition le 15e dud. mois et an; sur ce qu'il m'a été rapporté qu'à cause d'un danger évident de mort il avoit recu l'eau par Louise Martin sage femme de lad paroisse; et ce pour plus grande seureté. Présents François Delauzun et Claude Marqueyrol mes clercs . Le parrain Jean Marquerol marchand dud lieu, la marraine Catherine du Laygue du lieu de St Marcel d'Ardèche habitant audit lieu de Gras

Quand le curé n'est pas certain que l'ondoiement ait été fait selon les règles, il baptise "sous condition... que le premier acte ne soit pas valide". S'il est certain que l'ondoiement a été correctement mené, il va seulement "suppléer" aux cérémonies.
Code de Droit Canonique 1917 livre 3 "Des choses"
Canon 732
§ 1 Les sacrements de baptême, de confirmation et d’ordre, qui impriment un caractère, ne peuvent être réitérés.
§ 2 S’il existe un doute prudent de savoir si ces sacrements ont été réellement ou validement conférés, ils seront réitérés sous condition.


Source: BMS GRAS (07)
Texte déposé par Laurence DORE
Lui écrire





1690    Gras  07700      Le curé travaille à l'hôtel.

Le 16ème jour du mois de may 1690 est décédé subitement dans la maison de Claude Delauzun Colonel hôte de l'Aigle d'Or Martin Charmasson du lieu de ST Remèze âgé de cinquante cinq ans ou environ; et ne pouvant tirer aucun signe de contrition de sa part, dans le doute, s'il vivoit encore, je lui ay fait l'onction des Ste Huiles sur les yeux, seulement,sous condition; son corps fut transporté le lendemain audit lieu de ST Remèze dans le tombeau de ses prédécesseurs à la réquisition de ses parents et ce après avoir été présenté dans notre église et célébré la sainte messe ledit corps présent.

On ne soignait l'épilepsie qu'avec des poudres ou des décoctions d'armoise , de gui, de buis et d'oranger .
Alors, évidemment :


"Le 11 janvier 1690 on a trouvé Elizabeth Silhol âgée de 32 ans ou environ, Morte, dans le bois de Malaval dépendant de la présente paroisse Notre Dame de Gras, laquelle Silhol tomboit du haut-mal depuis quelques années. Elle a été ensevelie le même jour dans le cimétière ST Blaize à cause de la recherche qu'on en avoit fait pendant trois jours et ce en présence de Jacques Chauliac et Claude Delauzun Coronel Illetrés de ce enquis."

Source: BMS GRAS (07) 1690.
Texte déposé par Laurence DORE
Lui écrire




1703    Lagorce   07150      Infanticide et nouvelle convertie peu convaincue...

"Le 14 septembre 1703 est décédée dans la prison du château de Salavas Marie Boule de cette paroisse pour être accusée d'avoir tué son enfant qu'elle avait eu illégitimement et a été inhumée dans sa sépulture des ânes (1) n'ayant pas fait le devoir de catholique depuis lontemps étant nouvelle convertie. Ainsi l'atteste."

(1) "sépulture des ânes", expression qui est appliquée aux sépultures des protestants.



1699    Vallon Pont d'Arc   07150      "Enterré dans un jardin"

Enterré dans un jardin

.... mais tout de même signalé dans les BMS. Rare!


"Le 2 juin 1699 décéda François Peschaire du lieu de Vallon âgé de 65 ans et fut enterré dans un jardin estant mort huguenot"

Source: BMS VALLON PONT D'ARC (07)
Texte déposé par Laurence DORE
Lui écrire




1703    Lagorce   07150      Infanticide et nouvelle convertie peu convaincue...

"Le 14 septembre 1703 est décédée dans la prison du château de Salavas Marie Boule de cette paroisse pour être accusée d'avoir tué son enfant qu'elle avait eu illégitimement et a été inhumée dans sa sépulture des ânes (1) n'ayant pas fait le devoir de catholique depuis lontemps étant nouvelle convertie. Ainsi l'atteste."

(1) "sépulture des ânes", expression qui est appliquée aux sépultures des protestants.



1703    Lagorce   07150      "étouffé par la fumée de vandange..."

"Le 17 septembre 1703 Simon Brune est décédé dans la cuve de Sarrazin (1) y ayant été étouffé par la fumée de vandange et a été inhumé dans la sépulture des ânes pour n'avoir pas fait (2), étant nouveau converti."
(1) lieu-dit de Lagorce
(2) oubli ou sous-entendu : "son devoir de catholique"

Source: BMS GRAS (07) 1690.
Texte déposé par Laurence DORE
Lui écrire




1709    Gras   07700      le grand froid de l'hiver a commencé...

Cette annee 1709 et le 1 janvier le grand froid de l'hiver a commencé, lequel a tué générallement tous les grains de la terre, bled, froment, seigles et autres, et les arbres oliviers, figuiers, et quantité d'autres, et laquel froid dura jusques le 22 dudi mois.

Source: registre paroissial.
Texte déposé par Robert Chenivesse.

Lui écrire






1710    Vanosc   07690       Mort dans les vignes! certains en rêvent !!!

Jacques CLUSEL dit La Chaux hôte de celieu, époux de Catherine POÜYOL, a été trouvé mort, venant de Boulieu avec une charge vin, dans le chemin creu à la teste de la Vigne ronde, et porté à Annonay, ou il a été inhumé au cimetière neuf, par Ordre de la Justice, Témoins Claude REY et Christofle PATOT de Vanosc illitérés qui nous l'ont ainsy certifié pour l'avoir vû le 10 septembre 1710, pour servir ce que de raison En foy de quoy nous avons mis notre seing.

Source: Texte extrait des registres Paroissiaux de Vanosc.
Texte déposé par Nathalie OLIVIER.


Lui écrire





1713    Gras  07700      Cérémonie pour la remise d'un habit d'hermite.

"Je, Anthoine Nicol, curé de Nostre Dame de Gras; de St Vincens son annexe; et bachelier en theologie certifie qu'en vertu de la commission qui ma est donnée en datte du quatrième septembre mil sept cent treize; par Messieurs les vicaires generaux du diocèse de Viviers; le siège vacant; ay beni et donné l'habit d'hermite au frère Gabriel Romu(... pliure) dans nostre eglise de Gras Le dimanche a l'heure de vespres; et premier jour d'octobre mil sept cent treize et presens les tesmoins soussignés avec moy."

Source: BMS GRAS (07)
Texte déposé par Laurence DORE
Lui écrire






1722    Gilhoc   07270       la ligne de séparation pour empêcher la contagion de la peste.

Jeanne, fille légitime de Me Jean BADON et de Marie MURET, du lieu des Giraudons, paroisse de Monteil, portée en cette paroisse de Gilhoc à cause de la ligne de séparation faite pour empêcher la contagion de la peste et qui ne permet pas de la porter audict Monteil, a été baptisée le 13 mars 1722. Son parrain a été Antoine BAUD, substitué à la place de Jean MURET du lieu des Rochettes, paroisse dudict Monteil nommé parrain et qui n'a pas pu passer à cause de la dicte ligne et sa marraine Jeanne FOULIER dudict lieu des Giraudons de ladicte paroisse de Monteil, lesdicts parrain et marraine illitérés de ce enquis. Frère Félicien , Rd Carme, vicaire

Texte extrait des registres Paroissiaux de Gilhoc.






1737    Lagorce   07150      On trouve de tout dans les registres paroissiaux!!!

"L'an mil sept cent trente sept et le dixième du mois d'avril avant midy en prézance de nous prêtre et curé de Lagorce et des tégmoins sy après nommés, ny ayant point de notere dans le lieu estably (renvoi de fin du testament : dudit Lagorce) en personne Simon Roume travailleur lequel (étant) détenu dangereuseman malade son lit doué néanmoins de son bon sans,mémoire et antandemant a fin de conserver la paix entre ses anfant après son déscés a fait son testaman et dispozé de ces biens comme san suit

Premièreman a donné aux pouvres de Jésus Christ deu sestiers de blée conségal... qui seron distri(b)ués aux pouvres huit jours (?? reliure) apprès son déscès par son héritier sy apprès nommé.

Item a légué a Marie sa fille la somme de deus cens cinquante livres quy luy seron payées quand elle aura attaint lage de vingt cinq ans ou quelle se colloquera en mariage avé quoy il veut quelle soit constante et ne peust rien plus demander seur ses biens lequel léguat luy sera payé en cinq payemans égaux année par année jusques afin de payeman le tout sans intérés jusques aux termes échux et la faitte son héritière particulière.

Item a légué à Louise sa filhe paraille somme de deus cens cinquante livres quy luy seront payées comme il est dis sy descéus et aux termes consformes a ceux de Marie sa seur et la faitte son héritière particulière.

Item a légué a Suzanne sa filhe paraille somme de deus cens cinquante livres quy luy serons payées aux termes conformes a ceux de Marie.

Item a legué a Thérèse sa filhe paraille somme de deus cens cinquante livres quy luy seront payées aux termes comme il est dit sy descus et la faitte son héritière particulière.

Item a legué a Pierre son fils la somme de deus cens cinquante livres quy luy seront payées aux termes sy descus

Item a legué a Anne sa filhe paraille somme de deus cens cinquante livres quy luy serons payées aux termes comme il est (dit) descus

Et d'autant que pour la validité du testaman il est nescécére de nommer un héritier il a nommé de sa propre bouche pour son héritière géneralle Rachel Ozil son espouse bien aymée pour jouir de son héritage sa vie durant à la charge de randre son dit héritage a la fin de ses jours a Simon son fils sans néanmoins obligé sadite femme a luy randre comte de la ministration dudit héritage et aux cas que le dit Simon ne vouleut le héritage ladite Ozil le remestra a Anne sa filhe et cest son dernier testamant non cupatif fait en prezance de Joseph Rouanet et Sr Jean Bernard Jean Beaume Jean Eldin Jean Martin Soubsignés Claude Cornet Anthoine Boulle illetérés comme on dit de ces anquis et requis fait et le Resité en prézance des tegmoins dans la maison et chambre du malade"

Source: BMS LAGORCE (07).
Texte déposé par Laurence DORE
Lui écrire






1742    St-Remeze   07700       Une messe au conditionnel.

Fondations
"En l'année 1742 Me Boissier curé d'Entraygues m'a ecrist que par testament reçu Dubois Notaire le pénultième 9bre 1654 Claude Beaussier de Saint Remèze lègue par an à l'église dudit Saint Remèze quinze sols pour être dit une messe haute à tel jour qui décédera ledit Claude payable le mesme jour laquelle messe ne pourra être dite et célébrée par autre que par les prestres descendant dudit Claude lorsqu'il y en aura et en tel lieu qu'ils résideront"

Source: BMS SAINT REMEZE 07
Texte déposé par Laurence DORE
Lui écrire






1752    St-Remeze   07700       Pour le repos de son âme.

Fondations
"Marie Dufour femme de Joseph Dubois morte le 21 juin 1742 donne par son testament reçu par Helly Notaire de Gras entre autres choses ordonne qu'il sera dit cens messes à voix basse pour le repos de son âme."

Source: BMS SAINT REMEZE 07
Texte déposé par Laurence DORE
Lui écrire






1752    Accons   07160       Un décès brutal.

"Pierre Rey, âgé d'environ 60 ans est décédé le 21 février 1752 en la communion de n. m. la ste église catholique apost. et romaine, mais sans recevoir les derniers sacrements, pressé d'une violente colique qui ne luy en a pas donné le temps (...)"

Texte extrait des registres d'Accons.
Document déposé par Pascal Chambonnet

Lui écrire





1763    Vallon  07150      Constitution d'une rente pour les pauvres.

" Le 16 nov. 1763 on a mis à constitution de rente et à bon po-t quatre cents livres que Mr Pelegrin curé de cette paroisse avoit donné aux pauvres. Laquelle somme bon po-t davoit à Mr le curé. Mtre Sabatton no(tai)re a reçu l'acte".

NB : "po-t" pourrait correspondre à l'abréviattion de "PORTION".
La "Portion du versement d'une rente" est la partie qui varie en fonction du rendement des Options de placements choisies, pour simplifier, le taux d'intérêts.
La "Portion traditionnelle du versement de rente", est la partie du versement de rente dont le montant est garanti. Cette portion n'est pas affectée par le rendement des Options de placements choisies.
L'idée est surtout de retenir que Messire Pelegrin, Prêtre et Curé de Vallon, assure une rente par un placement de quatre cents livres, dont le montant servira aux pauvres de la paroisse.


Source: BMS VALLON (07) 1763 "Nota" en bas de la page.
Texte déposé par Laurence DORE
Lui écrire





1780    Lagorce  07150      Baptême d'embryon.

L'an 1780 et le 16e jour de janvier demoiselle Marie ALZAS Bernard de Lagorce agée d'environ quarante un an munie des sacrements de la ste église est décédée et le lendemain dixseptième dud(it) a été enterrée avec un embrion son fils de la longueur de l'index bien examiné et reconnu pour tel bras et jambes et le reste du corps assez formé auquel jay eu le plaisir et bonheur de donner l'eau en baptême étant issu dans l'entière enveloppe de l'enfant qu'on a mis trois à quatre minutes d'après la sortie du ventre de lad(ite) mère Marie ALZAS dans un petit plat avec de l'eau chaude dequel jay vu remuer dans sad(ite) loge d'un demi pied environ de longueur avant et après avoir été ouvert sur lequel jay jetté de l'eau en le baptisant avec la forme ordinaire du baptême ego te etc... et dans l'instant il s'est étendu et a ouvert ses bras et jambes bien connoissables et distincts et a fait ensuite plusieurs choses et est mort environ une heure et demy avant sa mère. Touz les deux au cimetière de cette paroisse.
Présents Srs Reymon VILLARD VEZIAN Louis CHAREYRE
signésCHARREYREVILLARDVINCENT curé

Source: BMS de Lagorce 07.
Texte déposé par Joël Justamon


Sommaire      Autre département

Pour déposer vos Textes




© 01/07/1999 - MARCHAL Jacques
Faites-moi plaisir, copiez, copiez autant que vous le souhaitez, ce site est fait pour ça, pour que chacun vienne y puiser ce qui redonnera vie à ses ancêtres. Juste une chose cependant, remerciez la personne qui a déposé le document.