AIN





1766    Saint-Etienne-sur-Chalaronne  01      Le dimanche des brandons raconté par un curé de campagne.

Ces quelques lignes, tracées par un curé de campagne sur son registre paroissial, disent la sérieuse culture latine du titulaire de la cure. Elles disent aussi comment ce Curé du XVIII ésiècle ressent les pratiques populaires et comment il prêche à leur propos.

Admonitio dignissimis nostris successoribus Sancti Stephani ecclcsiae rectoribus eruditis.

                L'on est en usage dans tous ces cantons ci de célébrer le premier dimanche du Caresme (prima Quadragesima) d'une façon singulière. A nuit tombante chaque colon fait batir devant sa porte un feu que l'on fait allumer par la dernière femme mariée, s'il y en a, ou à son défaut par les bouviers ou bergers, autour duquel tous se mettent à danser, de là quelques uns y allument des fagots de pailles et vont ainsi le feu à la main faire le tour de leurs pommiers et poiriers ausquels il souhaitent beaucoup de bonheur en leur disant... failla je te refaille, autant de feuilles que de pommes; autant de pommes que de feuilles etc. Le lendemain qui est le premier lundi de Caresme, à la pointe du jour on fait sortir toutes les bêtes à corne de l'écurie et on les passe sur les cendres dud. feu du dimanche, que pour cela on appelle des Bordes ou Brandons. Nos paisans ont donc l'idée que cette cérémonie exentera leurs bêtes de la limacente, et procurera la fertilité à leurs arbres. Aujourd'hui jour desd. feus, j'ay fais mon prosne sur le 1 er commandement du décalogue... Dominum Deum tuum advocabis et ipsi soli servies (1)... J'ay fais voir que toute sorte de superstitions lui sont opposées; notamment cet usage desdits feux qui est une sorte de paganisme, effectivement il tire son origine des parilies ou palilies qui étaient la fête en l'honneur de la Déesse Palès, célébrée par les Bergers en allumant des feux et dansant autour pour obtenir la fécondité de leurs troupeaux.Plutarque observe que le véritable nom de cette fête était palilia (2) ut Varro scribit (3), a pale, ut alii volunt, quoniam pro parti pecorum sacra fiebant... Plutarch, in Romul...(4)

alma pales faveas pastoria sacra canenti
prosequor officio, si tua facta meo etc
Ovide, liv. 4 fast. (5)
.
Ce jourd'hui 1 er dimanche de la quadragesime 16 février 1766.


Gay Curé.

Source: La sociabilité villageoise dans la France d'Ancien Régime. J-P Gutton.
D'après: Registre paroissial de Saint-Etienne-sur-Chalaronne (Ain}.


1. Deutéronome (6-13) et Evangile selon saint Mathieu (4-10).
2. Palès était protectrice des troupeaux, des bergers, des pâturages.
Les Palilia ou Parilia étaient célébrées à Rome le 21 avril, date anniversaire de la fondation de la ville. L'un des rites de la fête consistait en feux allumés, la nuit venue, autour desquels se déroulaient danses et réjouissances populaires.
3. VARRON : De lingua latina, VI, 15.
4. PLUTARQUE : Vies parallèles.. Romulus, 12, 1.
5. OVIDE : Fastes, 1V, vers 723-724.


Sommaire      Autres départements

Pour déposer vos textes


© 01/07/1999 - MARCHAL Jacques
Faites-moi plaisir, copiez, copiez autant que vous le souhaitez, ce site est fait pour ça, pour que chacun vienne y puiser ce qui redonnera vie à ses ancêtres, juste une chose cependant, remerciez la personne qui a déposé le document.